En ce qui concerne la compatibilité des liquides, il faut tout d’abord expliquer en quoi consiste cette compatibilité, quelles sont les variables à considérer et quels problèmes pourraient survenir. Avec cet article, nous vous expliquerons comment coupler un liquide avec un appareil . Vous n’aurez qu’à apprendre quelques notions  sur la densité du liquide et le pouvoir absorbant de la cartouche ou du pod.

Comprendre le rapport VG / PG d’un liquide.

Les liquides pour cigarettes électroniques sont fabriqués avec du propylène glycol (PG) et de la glycérine végétale (VG), dans différentes compositions ou rapports (le rapport est généralement indiqué en VG / PG et en eau, le cas échéant). Si vous souhaitez en savoir plus, lisez notre article sur la composition des liquides pour cigarettes électroniques .

Le PG (ou Propylène Glycol) est le composant du liquide qui donne la fluidité, la perception de l’arôme et le hit dans la gorge. Le glycol est presque aussi fluide que l’eau.
Le VG (ou Glycérol Végétal) est au contraire très dense et en fonction du pourcentage présent dans le liquide on obtiendra plus ou moins de vapeur et de douceur de ce dernier (en grande partie ce n’est qu’un effet « optique »).
L’eau (ou eau) est de l’eau purifiée double de qualité pharmaceutique.

Plus le pourcentage de VG est élevé, plus le liquide est dense, tandis que si le pourcentage de PG est plus élevé, le liquide sera plus fluide!

La relation entre VG et PG est très importante car elle nous donne une indication importante de la compatibilité du liquide avec notre appareil.
En général, on peut dire que les e-cigarettes par coup de joue (MTL) fonctionnent beaucoup mieux avec des liquides avec un faible pourcentage de glycérol (jusqu’à 50).

Comprendre les différences entre les têtes.

La tête (également appelée bobine ou résistance) est située à l’intérieur de l’atomiseur de la cigarette électronique.
Il est composé d’une résistance métallique qui s’échauffe lorsque le courant électrique passe et d’une « moustache » en coton qui transporte le liquide à l’intérieur de la résistance. Ce mécanisme provoque la vaporisation du liquide.
Le coton absorbe le liquide à travers les trous de la coque de la tête (trous pour l’absorption). Plus la taille des trous est grande, plus la capacité d’absorption de liquide est grande.
La taille du trou central (le « vertical » pour l’émission de vapeur), indique le débit de vapeur que la tête est capable de générer. Plus le diamètre du trou vertical est grand, plus la quantité de vapeur délivrée est grande.

Il y a généralement un parallèle entre les trous d’absorption de liquide et les trous d’émission de vapeur : dans les têtes de tir de joue, par exemple, les trous latéraux et verticaux sont plus petits que dans ceux de tir pulmonaire.

À ce stade, il est nécessaire de faire un bref aperçu des appareils (atomiseurs, ecig ou têtes) avec un coup de joue ou de poumon.

  • Le rouleau de joue (MTL, bouche à poumon) est similaire au rouleau de cigarette traditionnel et est recommandé pour ceux qui s’approchent de la cigarette électronique.
    Sur notre site, vous trouverez des informations dans la fiche produit, dans la rubrique « Plus d’informations » sous la rubrique Type de photo: Joue (Cigarette) et Joue Arioso (Cigarette sans filtre).
  • En cas de tir pulmonaire (DL, directement au poumon), la vapeur est inhalée directement dans les poumons. Pour les fumeurs, cela n’est pas naturel et n’est pas recommandé pour commencer.
    Ces informations se trouvent dans la fiche produit dans la rubrique « Informations complémentaires » sous la rubrique Type de prise de vue: Aérien (Pulmonaire).

Si vous souhaitez approfondir ce sujet, vous pouvez lire notre article sur le fonctionnement de l’atomiseur .

Comment choisir le liquide compatible avec mon ecig? Règles générales

En général, les liquides avec un VG de 50% ou moins sont recommandés pour les cigarettes électroniques ou les atomiseurs de joue (MTL) .

Il existe sur le marché de nombreux liquides de composition VG / PG 50/50 (quelques exemples  Vaporart , Dea , Dreamods et bien d’autres) ou VG / PG 30/70 ( Pulp , Eliquid France ). Le rendement aromatique et la perception de la nicotine sont plus élevés dans les liquides avec un PG supérieur à 50 et constituent le choix recommandé pour les nouveaux vapoteurs.

Pour les ecigs avec tir pulmonaire  (DL ou DTL), des liquides 70/30 (exemples Fruizee , Seven Wonders ) ou 60/40 sont recommandés, donc avec VG supérieur à 50% .
Ce type d’appareil vaporise plus de liquide à chaque bouffée, donc un rendement aromatique excessif (causé par le PG élevé) pourrait être gênant (la saveur pourrait être désagréablement intense).

De plus, les têtes de tir pulmonaire étant du type le plus moderne conçu spécifiquement pour les liquides 70/30, nous pouvons rencontrer des problèmes de fuites si nous choisissons d’utiliser des liquides avec un VG égal ou inférieur à 50% (par exemple 50/50).

Sur notre site Internet  , des informations sur la relation entre VG / PG se trouvent sur la fiche technique de chaque liquide dans la rubrique «Informations complémentaires» sous la rubrique composition. 

Quels sont les problèmes si je choisis le « mauvais » liquide pour mon ecig?

Il existe deux risques principaux d’un liquide non compatible avec l’appareil:

  1. Le risque de « coller » (la tête sèche et atteint une température trop élevée), si le liquide est trop épais (pourcentage de VG élevé) ou si la tension / puissance est trop élevée.
  2. Le risque de perdre du liquide; le coton ne retient pas le liquide trop fluide et celui-ci (sous l’effet de la gravité) s’égoutte dans la base puis sort des prises d’air.

Quelques exceptions

Cela ne veut pas dire qu’il n’est jamais possible d’utiliser des liquides avec VG supérieur à 50% sur les atomiseurs de joue; certaines têtes, qui ont des trous plus larges, peuvent être compatibles avec ce type de liquides, comme les têtes pour Zenith version 1.2 ohm, qui conviennent sans aucune précaution même en utilisant des liquides avec VG jusqu’à 60 (voir photo ci-dessous de la famille Zenith) .

D’autres facteurs peuvent influencer la compatibilité, ou si l’on veut le fonctionnement des appareils de tir des joues avec des liquides plus denses: il est conseillé de  réduire la tension (ou la puissance) de l’appareil, de sorte que la tête devra absorber moins de liquide à chaque bouffée et ainsi cela fonctionnera mieux.

Une autre astuce consiste à fermer beaucoup l’air (mais jamais complètement!), Pour créer un effet de vide qui « force » le liquide dans la cartouche.

Un autre facteur à considérer est la fréquence des bouffées ; plus les «coups» seront proches, plus la tête se dessèchera facilement; à l’inverse, des tirs largement espacés donneront à la tête plus de temps pour absorber le liquide et rester humide.

Conclusion

Comme mentionné ci-dessus, une bonne règle de base consiste à utiliser des liquides avec 50VG ou moins sur les appareils de joue ( pod mod et style stylo type q16 pro ), et plus de 50VG sur les appareils de tir pulmonaire ( box mod avec atomiseurs de type TFV16 ).

Dans les fiches produits des têtes vendues sur vaporoso, il est mentionné si une tête est « anormale » pour ce type d’appareil, et présente des caractéristiques inhabituelles de « tirage liquide ».