Pour un vapoteur aguerri ou débutant, le risque de surdosage de nicotine est bien réel. En lisant cet article, vous apprenez à éviter ce surdosage, à identifier les différents symptômes, à connaître les mesures à prendre dès leur apparition. Cet article vous informe également sur les accidents causés par les e-liquides et les précautions que vous devez prendre.

Idée sur la nicotine

Tout d’abord, il est mieux que vous compreniez ce qu’est la nicotine et comment elle affecte votre santé. Chimiquement, la nicotine est un alcaloïde, c’est également une molécule présente dans les aubergines, les pommes de terre et les tomates. Elle se trouve naturellement dans la plante de tabac. La nicotine est inoffensive dans son état initial. Pourtant, l’inconvénient est que sa combustion est toxique. Allumer une cigarette est vraiment dangereux pour la santé. Mais contrairement aux cigarettes classiques, les e-cigarettes délivrent de la nicotine en s’évaporant. Les e-liquides ne brûlent pas, mais s’évaporent. Par conséquent, vaper ne signifie pas fumer.

Les signes du surdosage en nicotine et les mesures à prendre en cas de leurs apparitions

L’on sait maintenant que la nicotine de votre e-liquide n’est pas dangereuse. Pourtant, le fait d’inhaler trop de nicotine à une quantité dépassant celle de vos anciennes habitudes s’aperçoit rapidement sur la réaction de votre corps.

Le premier signe d’avertissement est la nausée, qui peut provoquer par la suite des vomissements. Votre corps est saturé de nicotine. La sensation de vertige exacerbe ce symptôme évident. De plus, si vous souffrez d’insomnie, de douleurs abdominales et de diarrhée, vous prenez de la nicotine en excès. Tous ces symptômes peuvent ne pas apparaître en même temps et peuvent se développer progressivement. Pour éviter de vomir, arrêtez de fumer immédiatement après l’apparition des premiers signes de nausée.

À des doses très élevées, la nicotine peut être mortelle. Elle peut empoisonner, affecter le système nerveux central et provoquer un coma. Les muscles peuvent être aussi touchés par les paralysies et spasmes. Si la nicotine est ingérée en grande quantité, elle peut provoquer la mort par arrêt respiratoire. À haute dose, la nicotine peut provoquer un pouls faible et irrégulier, une baisse de tension artérielle, des difficultés respiratoires, des convulsions, une prostration… Le surdosage en nicotine peut entraîner, chez l’enfant, une intoxication fatale.

Vous trouvez ci-dessous d’autres signes du surdosage en nicotine :

– Les troubles du sommeil

– les palpitations et la tachycardie

– la sécheresse buccale

– les maux de tête

– l’hyper salivation…

Les symptômes de déshydratation sont nombreux, à savoir la fatigue intense, la peau sèche, la constipation… Dans ce cas, mangez beaucoup de fruits et légumes, buvez tout ce que vous voulez, à l’exception des boissons irritantes, comme le café. La consommation d’alcool n’est certainement pas recommandée. Si possible, buvez de l’eau pendant le temps de vape. Enfin, si le problème persiste, préférez les juices avec des taux de VG supérieurs.

En cas de trouble de sommeil, vous évitez de vapoter le soir au coucher. Il ne faut pas oublier qu’un liquide bien dosé de nicotine équivaut à une tasse de café. Ce sont des cas exceptionnels, mais s’ils surviennent, il est conseillé de consulter rapidement votre médecin pour un traitement approprié. Comme remarque, faites attention, si vous prenez un substitut de nicotine, il est déconseillé de vaper en même temps. Si l’envie de vapoter persiste, utilisez un e-liquide sans nicotine et sans contre-indication.

Les risques de surdosage en nicotine avec les e-liquides

Si quelqu’un vous invite à vapoter avec un e-liquide contenant de la nicotine et que vous n’y êtes pas dépendant, ne l’accepterez pas. Vous pourrez en devenir dépendant. Sachez que vapoter de la nicotine électronique est également addictif et dangereux qu’avec une cigarette. Si vous vapez un e-liquide sans aucune idée de sa concentration en nicotine, il y a un risque de surdosage. En effet, la différence est très importante si vous êtes habitué à un dosage à 3 mg/ml et que vous vapotez avec un liquide de 18 mg/ml.

Le fait de vapoter des liquides de nicotine avec la cigarette électronique, de mâcher une gomme spéciale ou encore porter un patch nicotine peut entraîner un surdosage de nicotine. Il est conseillé alors de faire une vérification de la dose de nicotine du produit que vous utilisez ou consommez, indépendamment de sa forme. Plus important encore, ne consommez jamais en même temps deux types de consommation de nicotine, à titre d’exemple, vapoter avec un patch après avoir mâché une gomme à la nicotine.

Le surdosage en nicotine peut être évité

Vous devez être conscient que des doses élevées de nicotine sont nocives pour votre santé. De ce point de vue, l’éventuelle introduction dans l’organisme d’une substance toxique, capable d’altérer votre santé ou causer la mort, est bien réelle et doit être prise sérieusement. Dès l’apparition des symptômes de surdosage de nicotine, arrêtez temporairement la vape.

La nicotine est un stimulant aussi bien dans les cigarettes traditionnelles que dans les cigarettes électroniques. En ce sens, le fait de prendre de nicotine entraîne d’une manière automatique une montée d’adrénaline. Votre corps n’est pas affecté par l’apport de nicotine. Imaginez que vous allez sauter à l’élastique depuis un pont de 25 mètres de haut. Votre rythme cardiaque devient plus rapide et votre tension artérielle augmente : c’est de l’adrénaline. La nicotine a exactement le même effet sur votre corps. Mais plus important encore, le niveau accru de dopamine vous apporte une sensation d’euphorie et de bonheur. Au fil du temps, cette sensation apaisante diminue et conduit logiquement à un effet de manque. Cela crée une sorte de dépendance. Comme remarque, la nicotine, en tant que substance psycho active, agit directement sur le cerveau. Elle atteint cet organe en quelques secondes seulement. En vapotant, la nicotine atteint le cerveau plus lentement. Des recherches récentes confirment qu’il faut 35 minutes pour sentir l’effet des cigarettes.

La nicotine peut être mortelle à fortes doses. Pour cette raison, l’UE limite la dose de nicotine à 20 mg/ml. Par conséquent, la nicotine est moins dangereuse et moins toxique dans les cigarettes électroniques à condition que son dosage soit correct. La consommation de nicotine est déconseillée en cas d’allaitement ou si vous êtes en état de grossesse. La nicotine ne doit pas consommer aussi en cas de trouble cardiaque, d’hypertension ou de difficultés respiratoires. Elle n’est pas conseillée pour une personne qui reçoit un traitement contre le cancer ou encore si vous n’êtes pas accro à la nicotine.

Quelques précautions à prendre

Les flacons d’e-liquide qui contiennent de la nicotine sont munis de ″ bouchons de sécurité enfant ″ pour éviter les éventuelles ouvertures non volontaires. Cependant, au cas où votre enfant prend un produit à base de nicotine pour les cigarettes électroniques, appelez immédiatement les secours. Pour être prudent, conservez vos flacons d’e-liquide dans un endroit sûr en hauteur et, si possible, dans un compartiment verrouillé. Si vous placez vos bouteilles d’e-liquide dans votre réfrigérateur pour les conserver dans les meilleures conditions, il vaut mieux que celles-ci soient étiquetées pour éviter toute confusion. Si au cours du remplissage du Clearomizer, vous renversez une certaine quantité d’e-liquide sur les mains, lavez-les à l’eau avec du savon. Sachez que la nicotine agit par contact avec la peau, alors vous devez faire attention aux signes de surdosage.

Lorsque vous utilisez un booster de nicotine pour préparer un e-liquide DIY, portez des gants et des lunettes de protection oculaires au cours de la manipulation du produit. En cas de projection de ce produit sur le corps ou dans les yeux, plongez-vous complètement dans l’eau et prévenez ensuite votre médecin. Au cas où la quantité de nicotine que vous recevez est assez importante, vous devez contacter le SAMU (Service d’Aide Médicale d’Urgence) ou encore un centre antipoison pour recevoir les soins nécessaires. Il est à rappeler que la nicotine est un produit toxique pour l’homme et son surdosage peut être mortel.