Alors que la divergence d’opinions entre les fervents défenseurs de la cigarette électronique et les anti-e-cigarettes n’est pas encore réglée, une nouvelle qui risquerait d’envenimer la situation vient de naître. Les rumeurs courent comme quoi les Etats américains envisagent de soumettre les industrielles des e-cigarettes à la même taxation que ceux produisant le tabac. Minnoseta, un des Etats situés au Nord du « royaume du tabac », vient d’ailleurs d’instaurer une nouvelle loi de taxation spécifique à la production de l’ecig qui y est déjà considéré comme l’égal du tabac.

Le vaporisateur personnel, bientôt assujetti à la même taxation que le tabac ?

Suite à la décision gouvernementale du département de Minnoseta, la fabrication du vaporisateur personnel le plus en vente actuellement y est assujetti à la même taxation que celle du tabac. Les autorités américaines, dans cette région, estiment que cette nouvelle loi permettra de rapporter pas moins de 1 milliard 150 millions de Dollars pour l’année 2014 et 2015 au gouvernement. A première vue, cette nouvelle disposition semble être d’ordre financier, mais la mise en place de ces recettes fiscales n’est qu’un moyen comme un autre de donner du fil à retordre à la production de l’e-cigarette aux Etats-Unis.

Pour officialiser cette nouvelle disposition régissant le marché de ce produit, Chris Christie, le gouverneur actuel du New Jersey, envisage déjà de présenter la proposition du budget impliqué par la taxation de l’ecig et celle de l’e-liquide pour l’année à venir.

Un sevrage tabagique bien pensé !

Cette nouvelle ne fera que ravir les opposants de la cigarette électronique, qui pensent que c’est un moyen de la rendre « moins attrayant » notamment vis-à-vis des jeunes gens de leur pays. Bien sûr, tout le monde n’est pas de cet avis. Les défenseurs du vaporisateur personnel estiment que cette décision aura forcément de lourdes conséquences sur les petits points de vente et que cela impliquerait entre autres une attaque indirecte en défaveur des industrielles des e-cigarettes. Donc, il ne s’agirait pas uniquement d’une question d’argent.

La cigarette électronique « est aussi nocive » que le tabac, c’est l’image que cette nouvelle loi de taxation va générer auprès des consommateurs. A l’heure qu’il est, d’autres Etats américains comptent appliquer cette nouvelle disposition de taxation dans leur territoire, tout comme Minnoseta. Si le projet se concrétise, ce serait un vrai tacle pour les industrielles, les consommateurs et les fervents défenseurs de l’e-cigarette et de l’e-liquide.