Cet article est rédigé pour vous donner des informations sur ce qui caractérise un e-liquide. Il s’intéresse particulièrement à sa composition. Vous saurez que tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les substances de base d’un e-liquide.

Le PG et le VG : deux compositions essentielles de l’e-liquide 

Tout d’abord, le propylène glycol et la glycérine végétale connus respectivement par l’abréviation PG et VG représentent les composants principaux dans les mélanges de cigarettes électroniques.

Le rapport PG/VG varie selon les envies du vapoteur, car les sensations de vape diffèrent selon ce taux. Plus il y a de PG contenu dans le mélange à vapoter, plus vous ressentez le picotement dans la gorge (hit), et plus l’arôme est perceptible.

Le propylène glycol constitue l’une des substances les plus courantes dans les e-liquides. Avec le VG, il représente approximativement les 80 % du contenu d’un flacon. De nombreuses études cliniques ont montré que le PG n’est pas un produit nocif pour la santé publique.

La VG et le PG ont des rôles différents, mais parfois complémentaires. En effet, la VG permet d’obtenir une plus grande quantité de vapeur lors de la vape. Elle aide de la même manière à atténuer le picotement dans la gorge, tout en apportant plus de douceur. La VG est très visqueuse, elle s’utilise dans les domaines pharmaceutique, de la cosmétique et du bien-être.

Le taux de la VG (entre 30 % et 20 %) ne dépasse pas généralement la quantité du propylène glycol dans les flacons classiques d’e-liquides. À titre de remarque, certains types d’e-liquides contiennent une grande quantité de VG,

Les arômes alimentaires : des substances de base l’e-liquide

Il existe cinq grandes familles d’arômes d’e-liquides. D’abord, ″ les classics ″ qui sont fabriqués notamment pour les vapoteurs débutants. Si l’on parle de saveurs classics, l’on fait référence au tabac. Le goût du tabac est semblable aux saveurs des cigarettes classiques, tels que le tabac à pire et le ″ classic blond ″.

Ensuite, ″ les gourmands ″ ont des saveurs sucrées de gâteaux ou de bonbonsL’arôme fruité représente une large gamme d’arômes. ″ Les fruités ″ sont à base de fruits tels que la banane, la pomme… ″ Les mentholés ″ représentent la quatrième famille d’arômes d’e-liquides. Ils sont fabriqués pour avoir une haleine fraîche à tout moment. En utilisant des arômes de menthol, de chlorophylle, d’eucalyptus, et de menthe fraîche, vous serez plus proche des cigarettes mentholées classiques qui se caractérisent particulièrement par leur fraîcheur. ″ Les boissons ″ se fabriquent à partir de vodka, de rhum, de cola… Sachez que vous pouvez également personnaliser votre e-liquide. Si vous respectez certains principes de dosage, vous pourrez combiner plusieurs saveurs pour créer un excellent liquide.

Les arômes alimentaires sont des substances non cancérigènes. Ils ne présentent aucun risque pour ceux qui vous entourent. Après avoir abandonné ses habitudes nocives, l’ancien fumeur a souvent découvert ″ le fameux ″ odorat ″. Par conséquent, il est heureux de pouvoir choisir les saveurs qui lui profitent vraiment. Les fumeurs affirment que le fait d’utiliser la cigarette électronique leur permet de cesser de fumer dans les meilleures conditions (sans traitements spéciaux…).

Les fabricants d’arômes artificiels soulignent l’absence totale de risque allergique pour ces produits, mais parfois, leur goût est moins intense. Plusieurs marques telles que Fuu et Vincent dans les Vapes offrent une variété d’arômes naturels. Ce sont des produits qui proviennent de l’agriculture biologique. Avec la qualité bien meilleure, le vapoteur a le plaisir d’inhaler des produits liquides. Il a également la possibilité de choisir différents ″ clearomiseurs ″ qui contiennent des e-liquides aux parfums différents.

À titre d’information, les e-liquides français et américains doivent se soumettre aux normes et contrôles relativement stricts correspondants à une démarche écoresponsable. Dans ce sens, il est mieux d’utiliser des produits écologiques, cela permet de diminuer l’émission des gaz à effet de serre, en lien avec les activités de transport.

La nicotine : une substance contenue dans l’e-liquide

La nicotine est un alcaloïde toxique provenant principalement du tabac. Elle est utilisée comme substance stimulante, notamment lors de l’inhalation de la fumée de tabac. Elle est en partie responsable de la ″ dépendance au tabac ″. Il est à noter que la nicotine est déconseillée pour les adolescents et enfants. La nicotine est un produit addictif et irritant, mais non cancérigène.

Lors du choix de votre e-liquide, vous devez connaître le dosage de la solution de nicotine. Cette posologie peut être comprise entre 0 et 19,6 mg. Vous trouvez ci-dessous des conseils utiles si vous n’êtes pas capable de choisir le bon dosage. Si vous êtes ″ très dépendants ″, vous utiliserez des doses de flacons comprises entre 16 et 18 mg. Si vous êtes un vapoteur ″ moyennement dépendant ″, vous prendrez des flacons entre 10 et 12 mg. Les flacons de 6 mg sont conseillés aux vapoteurs ″ faiblement dépendants ″. Les utilisateurs qui ne sont pas dépendants peuvent opter pour les flacons non nicotinés. Les e-liquides sans nicotine sont conditionnés dans les flacons de 10 ml, de 20 à 50 ml. En France, la réglementation concernant cette substance considérée comme inoffensive est moins stricte.

L’alcool : un composé de l’e-liquide

Une faible quantité (5 %) de solutions alcooliques se trouve dans de nombreux e-liquides.

Dans la pratique, un flacon contenant moins de 5 % d’alcool est composé principalement de glycérine végétale et de propylène glycol. L’éthanol présent dans l’e-liquide se caractérise par ses propriétés antibactériennes. Si sa teneur dépasse 1 %, la présence d’alcool doit être mentionnée sur l’étiquette.

L’alcool peut également être utilisé comme ″ exhausteur de goût ″. Il améliorer la sensation de hit au niveau de la gorge sans avoir à acheter des accessoires.

L’alcool est également utilisé comme un diluant. Sachez également que l’éthanol entre dans la composition des produits de la vape. Son emploi est très simple ; il peut fluidifier les molécules d’arôme indispensables aux recettes des e-liquides pour le DIY. L’éthanol dissout les résidus d’huiles essentielles et végétales qui entrent dans le procédé de fabrication d’arômes alimentaires.

Créer sa propre composition d’e-liquide

Maintenant, vous connaissez toutes les substances de base qui composent un e-liquide : alcool, nicotine, propylène glycolglycérine végétalearômes naturels ou synthétiques, eau déminéralisée. L’éthanol et l’eau déminéralisée sont des diluants. Ils ne sont pas utilisés systématiquement par les fabricants selon les recettes.

Les arômes sont puissants, ils peuvent aider en cas de servage tabagique. Ces arômes doivent également respecter strictement les normes établies. Leur contenu renferme des aldéhydes aromatiques dont l’utilisation est autorisée.

Les recharges d’e-liquides peuvent contenir des arômes simples ou complexes. Vous faites votre choix selon vos besoins ou envies pour les mélanges. La nicotine, à des doses différentes, peut également entrer ou non dans la composition de votre e-liquide.

Il existe de nombreuses variantes de sels de nicotine qui vous permettent d’augmenter la dose sans sentir trop le hit. Avec la marque Vincent dans Les Vapes, vous aurez aussi la possibilité de vapoter une nouvelle génération de nicotine appelée ″ nicotine vapologique ″ entièrement made in France.

Si vous voulez mettre en œuvre à votre niveau certaines précautions ou si vous ne voulez pas créer des molécules potentiellement instables ou même nocives, il suffit d’éviter d’ajouter les mélanges d’arômes.