Tout le monde n’est pas du même avis en ce qui concerne la cigarette électronique. Certains pensent que l’e-cigarette se retrouve au même statut que le tabac, d’autres affirment qu’il s’agit d’un produit inoffensif qui aiderait les fumeurs à débarrasser de leur dépendance. Une récente étude a démontré une fois de plus cette divergence d’opinion sur l’e-cigarette.

Les Français en sont accros ?

À la dernière nouvelle, 34 % des Français approuverait l’hypothèse comme quoi l’e-cig serait un excellent atout pour stopper le tabagisme, du moins la dépendance à la nicotine. Les individus peu informés, c’est-à-dire les 23 % des personnes interrogées sur ce sujet croient en revanche qu’il s’agit d’un médicament. Bref, chacun son idée là-dessus ! Quoi qu’il en soit, ces pourcentages indiquent que les Français sont en train d’avoir un coup de cœur sur l’e-cigarette. Mais qu’en pense l’UE ?

A l’issue d’un vote, le Parlement Européen s’est exprimé sur l’avenir de la cigarette électronique. L’UE a une fois de plus montré qu’elle reste à l’écoute des citoyens en tranchant pour la majorité des votes. Ainsi, ce produit ne sera pas considéré comme un « médicament » et donc, il ne sera pas disponible dans les pharmacies. On en déduit que l’e-cig sera désormais distribué en vente libre. Cette nouvelle est apparemment approuvée par les associations de vapoteurs ainsi que les distributeurs, reste à savoir quels sont les risques réels que représentent les tubes de nicotines… En attendant le résultat de l’enquête, restons vigilants quant à la fréquence de consommation de l’e-cigarette.

Beaucoup restent encore sceptiques

Malgré l’approbation de l’UE, de nombreux Français restent sceptiques quant à la fiabilité de l’e-cigarette. Alors que l’un tiers de la population tranche pour les vertus thérapeutiques de la cigarette électronique, 39 % des résidents français ne sont pas très emballés à l’idée de consommer l’e-cig. D’ailleurs, plus de 26 % des Français se disent ne pas être intéressés par ce produit dont les effets restent encore inconnus jusqu’à aujourd’hui. Le reste préfère ne pas se prononcer sur ce marché très en vogue.

Et vous, qu’en dites vous ?

Vu ces pourcentages, les consommateurs se retrouvent au milieu d’un débat à échelle internationale : faut-il faire confiance à l’e-cigarette ? Si vous êtes en quête d’une solution pour arrêter de fumer cette question vous concerne aussi. Faites le pour et le contre de ce produit pour prendre la bonne décision.En tout cas ,si vous arrêtez la cigarette traditionnelle,il serait temps de ne vous nettoyer les dents comme  vous n’aurez plus des taches dues à la nicotine et aux goudrons.