Bien qu’il soit principalement connu dans le monde de la décoration, de la mode et de la nourriture, le DIY s’invite également au sein de l’univers du vapotage. En effet, il est désormais possible de réaliser soi-même son e-liquide tout en restant chez soi. Ceci grâce à divers tutoriels et astuces proposés en ligne par des professionnels qui indiquent les ingrédients nécessaires sur leurs sites web. Toutefois, il est indispensable de bien suivre les astuces prodiguées, surtout si vous n’êtes pas familier avec les ingrédients utilisés et la méthode employée.  

Que désigne-t-on par « DIY » ?

Signifiant littéralement « Fais-le toi-même » en français, le « Do It Yourself » ou DIY est un concept dont le but est de fabriquer un objet du quotidien par soi-même. Il est notamment connu dans l’univers de la décoration dans lequel émergent des milliers d’idées permettant de reproduire un objet et de le personnaliser à sa façon. L’univers du vapotage ne fait pas exception et propose des astuces permettant à n’importe qui de faire son diy pour fabriquer du e liquide. Si les e-liquides proposés à travers le marché ne vous conviennent pas, il vous est possible de recourir au DIY qui vous laisse libre court sur le choix du dosage et des mélanges d’arômes. En plus de prodiguer de précieux conseils et astuces, certains sites commewww.taffe-elec.com mettent les ingrédients nécessaires à disposition des consommateurs.

Pourquoi fabriquer son e-liquide soi-même ?

Se lancer dans la fabrication de son e-liquide DIY est tout sauf une perte de temps et d’argent ! En choisissant de fabriquer de l’e liquide soi-même, le vapoteur s’ouvre à une possibilité infinie de dosages et variétés d’arômes. La personnalisation étant au rendez-vous, il est possible de créer une vape unique et adaptée à ses envies ! Le processus est également très simple, il suffit de bien suivre chaque étape. Côté prix, un e-liquide DIY revient beaucoup moins cher par rapport à ceux proposés sur le marché. En plus de faire son e liquide pas cher, l’utilisateur renforcera également ses connaissances concernant les diverses combinaisons d’arômes possibles. Le plaisir de vapoter étant important pour chaque utilisateur de la cigarette électronique, il devient donc crucial d’accorder de l’importance à chaque élément relatif à cette dernière, du dispositif à l’e-liquide choisis. L’e-liquide DIY est donc un mode de consommation alternatif idéal qui permet à tout utilisateurs de procéder à la fabrication de leurs e-liquides et de tirer entière satisfaction d’une vape unique comme l’on n’est mieux servis que par soi-même !

Comment faire un e-liquide DIY ?

Pour fabriquer un diy e liquide pas cher, il convient de suivre cinq grandes étapes : l’ajout des arômes et additifs, le calcul de la quantité de booster nécessaire, l’ajout de la base neutre, l’ajout des boosters, et la finalisation de votre e-liquide. La première étape consiste à incorporer les additifs et ne pas dépasser les 2% pour le volume intégral de l’e-liquide. Ajoutez par la suite les arômes dont la proportion doit être entre 10 et 20% du volume total d’e-liquide. Pour calculer la quantité de booster requis, vous pouvez faire recours aux calculateurs proposés en ligne. Cet élément est utile pour constituer la base nicotinée de votre e-liquide puisqu’il possède une quantité importante en nicotine. Procédez ensuite à l’ajout de la base neutre qui consiste à l’incorporer aux arômes et additifs. Pour un e-liquide dépourvu de nicotine, il est recommandé de se tourner vers les accessoires destinés à faciliter les combinaisons. Cette base est à stocker au réfrigérateur et à tenir à l’abri de la lumière du soleil et des rayons ultraviolets qui pourront dénaturer l’équilibre des mélanges effectués. Munissez-vous de vos gants et lunettes de protection avant de passer à l’étape suivante : l’ajout des boosters. Le dosage précédemment obtenu est à incorporer dans l’ensemble du mélange. Pour vérifier que le dosage est précis, le volume de booster rajouté ne doit pas faire déborder le flacon. L’étape finale consiste à choisir la saveur que vous souhaitez conférer à votre e-liquide. Refermez votre flacon et secouez-le bien de sorte que les éléments soient bien mélangés. Le temps d’attente diffère en fonction de la saveur choisie : 5 à 24 heures pour la saveur fruitée, 1 à 2 jours pour la saveur mentholée, 1 à 7 jours pour la saveur gourmande et environ une semaine pour la saveur classique. Il ne vous restera plus qu’à profiter d’un moment de vape unique avec votre e-liquide DIY.

Quelles précautions prendre lors de la fabrication d’un e-liquide DIY ?

Les précautions sont surtout nécessaires lors de la manipulation de la nicotine. En effet, il s’agit d’un produit potentiellement dangereux qu’il convient de manipuler avec une grande vigilance et délicatesse. Le port de gants et de lunettes de protection est donc obligatoire lors de la manipulation des bases contenant de la nicotine. Le stockage d’un produit nicotiné doit se faire à l’abri de la lumière et hors de la portée des enfants et des animaux domestiques. Pour les arômes, sachez qu’il faut absolument les incorporer à faible quantité à une base et non les employer seuls. Ces précautions sont donc à considérer lorsque vous procédez à la fabrication de votre e-liquide DIY.